L'alimentation 

de la femme enceinte.

 

Document rédigé par les membres 
de la Commission Départementale Consultative de la Gironde sur l'Alimentation des Personnels Fragiles.

Sommaire

Une alimentation équilibrée 

Répartition alimentaire au cours de la journée 

Mes risques toxiques et alimentaires

Listériose – Toxoplasmose : comment les éviter ? 

Conseils à propos des petits maux de la grossesse 

Mon alimentation après l'accouchement 

Une alimentation équilibrée

Ne vous inquiétez pas, la grossesse n'est pas une maladie, c'est un état normal !

Vous ne devez pas bouleverser vos habitudes alimentaires mais tout simplement être attentive à certains besoins.

L’alimentation doit répondre à
DEUX OBJECTIFS

Les MOTS CLÉS

Allier plaisir et raison

Vous devez manger deux fois mieux, et non deux fois plus.

Equilibre et variété

Ils permettent de couvrir vos besoins en évitant les excès et les carences.

Ce que vous
DEVEZ SAVOIR

Ma prise de poids sera-t-elle importante ?

Il n'y a pas de prise de poids idéale, elle s'échelonnera entre 8 et 15 kg selon le poids antérieur.

Toute prise de poids excessive ou insuffisante nécessite la consultation d'un médecin ou d'un diététicien.

Sans devenir une "obsédée" du pèse personne, vous devez contrôler régulièrement votre prise de poids.

Quels sont mes besoins alimentaires ?

Les protéines
Les glucides ou sucres
Les lipides ou matières grasses

Source d'énergie nécessaire à la formation du fœtus et notamment de son système nerveux.

L'organisme a besoin de lipides en quantité contrôlée :

Les fibres

Vos BESOINS SPÉCIFIQUES

En plus d'une alimentation variée en tant que femme enceinte vous avez des besoins augmentés en fer, calcium et oligo-éléments.

Ceux- ci sont en général couverts par l'alimentation, mais dans certains cas exceptionnels un apport supplémentaire peut être envisagé, sous contrôle médical, en particulier pour la vitamine D à partir du sixième mois de grossesse.

Fer

Pour constituer les réserves du fœtus, vous le trouverez essentiellement dans la viande, le poisson, les œufs.

Folates*

Vos besoins sont augmentés pendant la grossesse. Ils sont présent dans les légumes verts crus, surtout les salades.

Calcium

Pour assurer la formation du squelette du fœtus et maintenir votre capital santé de future mère. Il se trouve principalement dans les produits laitiers.

Exemples de produits contenant du calcium :

4 yaourts ou 600 g. de fromage blanc ou 60 g. de gruyère ou 2 kg d'oranges.

Comment puis-je consommer du calcium ?

En consommant des produits laitiers :

Le boire chaud ou froid, aromatisé de thé léger ou de chicorée, de café léger, de caramel ou de fruits mixés selon vos goûts.

Intégrez-le dans des préparations, dans des sauces blanches ou béchamel, dans les purées et gratins, entremets et desserts.

Si vous ne supportez pas le lait entier, choisissez du lait demi-écrémé mais surtout ne le supprimez pas de votre alimentation sans l'avis de votre médecin.

Le lait pour femme enceinte, qui existe sur le marché, est un excellent complément alimentaire.

Qu’est qu’une alimentation équilibrée ?

C’est consommer chaque jour des produits de chaque groupe d’aliments.

Produits laitiers

Laitages, yaourts, petits suisses, fromages.

Ils sont aussi le support des anticorps*.

Viandes, poissons, œufs

Ils apportent des protéines d’excellente qualité et du fer.

Végétaux

Crus ou cuits, ils sont intéressants pour leur richesse en eau, sels minéraux, vitamines et glucides.

Ils apportent des fibres utiles sauf en cas de diarrhée.

Vous devez consommer des légumes et fruits crus pour leur apport en vitamine C.

Féculents

Céréales, pâtes, riz, semoule, pain, pomme de terre, légumes secs. Ils apportent de l'énergie grâce aux glucides complexes qu'ils contiennent ainsi que des fibres et des vitamines du groupe B.

Leur consommation est souvent insuffisante (on conseille 150 g. de pain par jour par exemple).

Matières grasses

Huile, beurre, margarines, crème fraîche, toutes sont riches en lipides.

Riches en calories, les matières grasses sont à consommer en quantités contrôlées.

Produits sucrés

Sucre, confiture, miel, confiseries, pâtisseries sont des glucides simples, sources d'énergie utilisable rapidement par l'organisme.

La quantité quotidienne de ces produits, surconsommés actuellement, ne devrait pas dépasser 50 g. par jour.

Faut-il supprimer le sel ?

NON.

Sauf avis médical, un régime "sans sel" n'est pas justifié pendant votre grossesse, même au cours du troisième trimestre.

Il est cependant recommandé de saler modérément.

Répartition alimentaire au cours de la journée

Conseils pour tous les jours...

Manger est un plaisir.

Le repas est un moment de détente, de convivialité.

Prenez le temps de bien manger et n'oubliez pas de boire !

"Grignoter" peut vous faire prendre du poids trop rapidement et vous faire perdre l'appétit pour les aliments indispensables.

Que dois-je prendre...

…au petit déjeuner

…à la collation de 10 heures

…au repas du midi et du soir

Ou un potage de légumes (pour les potages déshydratés pas plus d’une fois par semaine)

Ou 1 charcuterie ou 1 entrée chaude (1 fois par semaine).

Ou 100 g. de poisson (au minimum 2 fois par semaine)

Ou 2 œufs (2 fois par semaine).

Ou pommes de terre (deux grosses), riz, pâtes, semoule, maïs, légumes secs (1 fois par jour).

Ou 1 laitage peu sucré.

...à la collation de 16 heures

Ou 1 laitage peu sucré

Ou 1 portion de fromage

Ou des céréales

Ou 2 biscuits

...tout au long de la journée

Buvez au minimum 1,5 litres d'eau par jour (eau du robinet, eau de source, eau minérale naturelle)

Cas particuliers

Vous avez moins de 18 ans

Votre croissance n'est peut être pas terminée.

Vous devez ajouter, chaque jour, pour vos besoins personnels :

Vous êtes végétarienne

Informez votre médecin car les risques de manquer de certains éléments nutritifs sont à craindre.

Vous avez une grossesse multiple*

En accord avec votre médecin, augmentez éventuellement les doses de fer et de vitamines en fin de grossesse.